Oya Light

Développement d’une application mobile de contrôle de luminaires

Contexte du projet

Oya light est une entreprise innovante créée en 2012 et basée à Châteaugiron.
Son crédo : revisiter la lumière. Leur objectif est de proposer des luminaires intelligents, supports de nombreux services supplémentaires.

Pour un de leurs clients, ils souhaitaient mettre à leur disposition une télécommande pour piloter des luminaires connectés.

Résultats

Nous avons donc conçu un applicatif mobile en domotique destiné à être utilisé sur une tablette tactile.
Celle-ci était fixée au mur à l’entrée de la pièce.

L’application a été conçue en natif sous Android.

Nous avons prévu différents cas d’usages disponibles dès l’écran d’accueil sur la tablette :

  1. Toutes les lampes allumées.
  2. 50% des lampes allumées.
  3. Un mode rétro-projection : 2 lumières allumées en fin de salle et le reste éteint.

De plus, le système est doté d’un détecteur de présence : s’il n’y a plus personne dans la salle, au bout de 20 min les lumières s’éteignent.

Nous avons également conçu une interface de gestion.
Les personnes y ayant accès peuvent donc paramétrer leurs propres scénarios d’utilisations et gérer les réglages de luminaires.
Ils ont la possibilité de définir de nombreux modes supplémentaires :

  • Exemple : la moitié des lampes à 30% de luminosité et l’autre moitié à 75%

Nous avons développé une application capable de “discuter” en temps réel avec les lampes (les API propriétaires).

*API est un acronyme pour Applications Programming Interface. Une API est une interface de programmation qui permet de se « brancher » sur une application pour échanger des données. Une API est ouverte et proposée par le propriétaire du programme.

Conseils
Vous voulez plus d’informations ?

Problématiques

Protocole Hardware :

Une des difficultés d’un projet comme celui-ci est de pouvoir communiquer correctement avec les protocoles propriétaires** afin de commander les lampes.

Contraintes de l’Iot :

Technologies utilisées

JavaProtocole CoAp (protocole de transfert optimisé pour les réseaux constraints)Tablette PoE : alimentée en électricité par le réseau

Nos conseils

Dans un projet de domotique comme celui-ci, le mieux est d’expérimenter les utilisations avant afin de définir des fonctionnalités vraiment utiles. L’idéal est donc d’avoir des prototypes afin de tester l’installation en miniature avant. Pour un projet Iot il faut prévoir une interface ergonomique adaptée afin de permettre un usage optimal de la solution connectée mise en place.

Il faut aussi prévoir une bonne documentation sur les API des lampes (du hardware) afin de comprendre comment cela fonctionne techniquement et pouvoir ensuite paramétrer correctement le contrôle de l’objet.

Lorsqu’un même produit (tablette tactile) sert à la fois aux utilisateurs lambda et aux administrateurs, il faut prévoir un endroit clair destiné à l’interface de gestion. Cet endroit ne doit pas être accessible à tout le monde et doit par contre être facilement repérable par les personnes y ayant accès.

Le projet en image

 

RDV sur le site d’Oya Light :

https://www.oyalight.com/
Conseils
Vous voulez plus d’informations ?